Derniers instants à Tripoli, les palmiers ont un air de fête mais le coeur n'y est pas vraiment.
 
C'est fini...

Cliquez sur la photo pour revenir aux vignettes, ou continuez ici.